Unsere Website ist nicht für deine Browserversion optimiert.

Seite trotzdem ansehen
Toggle Grid

Oui à de nouveaux assouplissements – compatibles avec la situation épidémiologique

Aujourd’hui, le Conseil fédéral a envoyé en consultation auprès des cantons de nouvelles propositions d’assouplissement des mesures Corona. Le Centre est de l’avis que les ouvertures prévues vont dans la bonne direction. Compte tenu de la situation actuelle, la prudence demeure cependant de mise. Le nombre de cas augmente de nouveau légèrement et les valeurs de référence nécessaires pour procéder à de nouvelles ouvertures ne seront, selon toute vraisemblance, pas toutes atteintes. Pour le Centre, il reste clair que les acquis communs ne doivent pas être maintenant mis en péril à la légère.

« Parmi les assouplissements prévus, il convient de saluer tout particulièrement la volonté du Conseil fédéral – conforme au vœu de longue date du Centre – d’abandonner la limite des 5 personnes dans des lieux fermés, impraticable pour les familles, et de la porter à 10 », déclare Gerhard Pfister, président du Centre. En conséquence, dès le 22 mars, il sera loisible à 10 personnes de se rencontrer à l’intérieur en privé. Le Centre soutient également la proposition d’ouvrir les terrasses des restaurants à compter du 22 mars. Il convient aussi de saluer les allègements prudents prévus pour les manifestations culturelles et sportives avec peu de spectateurs. « Il faut toutefois procéder à toutes ces ouvertures en tenant dûment compte de la situation épidémiologique. Gardons-nous de mettre en péril de manière précipitée le résultat atteint ensemble », dit Gerhard Pfister.

Le Centre tient à saluer l’offensive en matière de tests qu’a confirmée aujourd’hui le Conseil fédéral. Le Centre réclame depuis longtemps des tests pratiqués à grande échelle.

Dépôt d’une interpellation urgente

La semaine dernière, le Groupe du Centre a déposé une interpellation urgente. Elle réclame, en plus de la stratégie en matière de tests et de vaccination, des mesures immédiates dans le domaine des données statistiques et de la digitalisation en vue d’un abandon rapide et maîtrisé des mesures Covid-19. « Afin de procéder à des ouvertures, il est nécessaire de disposer d’indicateurs clés cohérents et compréhensibles, qui fournissent au quotidien une vue d’ensemble actualisée de toutes les données pertinentes pour l’évaluation de la pandémie Covid-19 », déclare la conseillère nationale Ruth Humbel.

Contenus semblables

Personne de contact

Nous nous engageons en faveur de cela

Engage-toi

Wir nutzen Cookies für ein besseres Nutzererlebnis.

Akzeptieren